L'Ayurvéda


L'Ayurveda fait partie de ma vie depuis maintenant près de six ans.

Tour à tour, Infirmière puis, praticienne de massages et enfin thérapeute en santé ayurvédique, j'expérimente l'Ayurvéda à travers ma vie.

Forte de ses connaissances aquises avec sérénité, je guide chaque personne qui le souhaite à trouver leur équilibre et se maintenir en santé afin de vivre plus longtemps et sereinement.

Qu'est-ce l'Ayurvéda ?

L'Ayurvéda vient de deux mots en sanskrit, Ayus, la vie, la longévité, et Véda, la connaissance, la science.

Selon la religion indou, Dhanvantari est représenté comme un avatar de VISHNU à quatre bras, tenant des herbes médicinales dans une main et un récipient contenant l'AMRITA, ambroisie ou nectar d'immortalité dans l'autre. (NB : VISHNU représente l'aspect stable de la manifestation universelle (TRIMURTI = manifestation triple) tandis que BRAHMA représente l'aspect émergent - créateur - et SHIVA l'aspect final - destructeur, transformateur), les deux autres bras supportent des attributs de Vishnu : la conque et le disque (chakra).

DHANVANTARI est considéré comme le père de la médecine ayurvédique.

On retrouve sa trace dès les VEDAS et les PURANAS, écritures saintes de l'hindouisme, où il est considéré comme une des manifestations humaines de VISHNU (un avatara secondaire), médecin des dieux (dévas) et lui-même sacralisé "dieu" de la médecine.

Il est appelé TANRANDIRIBAGAVAN au Tamil Nadu.

Il est fréquent de nos jours que les pratiquants hindous invoquent LORD DHANVANTARI pour qu'il protège ou améliore leur santé et celle de leurs proches.

DHANVANTARI fut l'un des pionniers de la médecine ayurvédique mais aussi l'un des premiers chirurgiens au monde. D'après la tradition hindoue, il serait la source même de l'ayurveda.

Il a mis au point de nombreux médicaments à base de plantes et est considéré comme le découvreur des vertus antiseptiques du safran et protectrices du sel qu'il incluait dans ses cures.

Très habile chirurgien, il est considéré comme l'ancêtre de la chirurgie plastique, mais aussi de la chirurgie réparatrice très utile lors des nombreuses guerres qui sévissaient à l'époque.

Toutes ses opérations étaient élaborées sans anesthésie, mais malgré cela, il avait de très bons résultats.

Cette science a traversé le temps jusqu'à nous en se transmettant de maître à disciple du façon orale puis écrite au 6ème siècle par Shushruta, chirurgien indien très connu, qui a répertorié toutes ses connaissances sur des tablettes en bambou. Ces écrits ont pu perdurés grâce à des traductions arabes qui ont voyagées jusqu'en Europe au 8ème siècle. Ces écrits forment un recueil appelé Shushruta Shamita dans lequel est répertorié plus de 1120 maladies, 700 plantes médicinales, 64 préparations à base de minéraux et 57 à base de protéines animales.

Avec d'autres écrits répertoriés sous le nom de Charaka Shamita, ils forment la base de l'Ayurvéda, médecine hollistique traditionnelle née en Inde, il y a plus de 5000 ans.

C'est lors de la colonisation des colonies indiennes par les anglais que l'Ayurvéda aurait pu disparaître au profit de la médecine allopathique européenne, rabaissant ainsi l'Ayurvéda au rang de "croyances" et la laissant non-reconnu aux yeux de nombreux scientifiques actuels. Cependant, de nombreux écrits ont été conservés et la tradition orale a pu perdurer.

De nos jours, on peut trouver de nombreuses cliniques et hôpitaux en Inde où l'Ayurvéda y est enseigné au même titre que la médecine conventionnelle actuelle. Le mélange de ces deux médecines assez opposées donne de très bon résultat puisque l'une pouvant faire le travail de fond que l'autre ne peut faire efficacement.

Les principes de l'Ayurvéda

Pour comprendre ce qu'est l'Ayurvéda, il faut d'abord comprendre qui nous sommes et dans quel milieu nous vivons.

Nous habitons sur une planète, la Terre qui nous donne cette possibilité de vivre, respirer, et garder les pieds sur elle grâce à la pesanteur et tout un ensemble d'élèments qui nous aide à grandir et vivre notre vie.

Cette Terre fait elle-même partie d'un système de planètes, le système solaire qui lui aussi à ses lois. Et ce système fait partie d'une galaxie et finalement de l'Univers.

Si on regarde ce qu'il se passe au niveau d'un atome, on verra un ou plusieurs électrons tourner autour d'un noyau. En observant notre planète on s'aperçoit qu'il y a la lune qui lui tourne autour et elle-même tourne autour du soleil.

Cette énergie qui fait tourné l'electron autour du neutron atomique est la même qui fait tourner les planètes autour du soleil.

Cette énergie, selon l'Ayurvéda, appelée Prana, est l'élan vitale, celle qui continuellement apporte le mouvement de la vie, depuis le plus subtile la matière.

Cependant avant que la matière arrive dans l'Univers, il faut qu'il y ait déjà des élèments non encore matérialisés en latence afin que l'impulsion de Prana puisse fonctionner.

Ces élèments, appelés panca maha buthani sont au nombre de cinq :

  • l'éther (ou espace),

  • l'air,

  • le feu,

  • l'eau (liquide),

  • la terre.

Ils sont reliés aux cinq sens, organes des sens, organes moteurs et ont une fonction précise dans le corps :

  • l'éther est relié respectivement au son, à l'organe de l'oreille, aux cordes vocales et a pour fonction le parler.

  • l'air est relié au toucher, à la peau, aux mains et a pour fonction de saisir.

  • le feu est relié à la vue, aux yeux, aux pieds et a la fonction de bouger.

  • l'eau est relié au goût, à la langue, aux organes génitaux et a la fonction de procréer.

  • la terre est relié à l'odeur, au nez, à l'anus et a la fonction d'excrêter.

Ces cinq éléments sont partout et toujours ensemble. Ils sont constament en interaction et donc en changement.

Ils ont des qualités différentes. On parle alors des gunas.

Au nombre de vingt et souvent répertoriés par paires opposés, ces gunas vont apportés des caractéristiques importantes permettant de reconnaître les éléments.

  1. lourd / léger

  2. froid / chaud

  3. doux / rugueux

  4. plat / tranchant

  5. statique / mobile

  6. mou / dur

  7. grossier / subtil

  8. trouble / clair

  9. dense / fluide

  10. humide / sec

L'éther est statique, subtil, clair.

L'air est léger, mobile, froid, rugueux, tranchant, dur, subtil, clair, sec.

Le feu est léger, chaud, tranchant, mobile, subtil, clair, fluide, sec.

L'eau est lourde, froide, douce, plate, statique, molle, grossière, trouble, fluide, humide.

La terre est lourde, froide, rugueuse, plate, statique, mole, grossière, trouble, dense et sèche.

Ces cinq élèments vont se former par paires pour donner trois énergies ou intelligences. On les appelle les Doshas.

Ainsi l'air et l'éther vont donner le dosha Vata ou vent. C'est l'intelligence de mouvement.

A l'instar du vent, Vata sera donc subtil, léger, sec, rugueux, irrégulier, clair, tranchant ou vif, mobile. L'air est contenu dans l'éther (l'espace). Il donne l'impulsion du mouvement dans et hors de toute chose ou organisme vivant.

Le feu et l'eau (liquide) vont se combiner entre eux pour donner le dosha Pitta ou la bile.

C'est l'intelligence de transformation, assimilation et digestion.

Comme la bile, Pitta est chaud, tranchant, onctueux, régulier, mobile, clair, fluide, humide.

Il transforme toute chose afin de la rendre digeste et assimilable.

L'eau et la terre forme le dosha Kapha (prononcé kapa) ou le flegme.

C'est l'intelligence qui lie les choses entre elles.

A l'image de la terre glaise, Kapha est froid, lent, plat, rugueux, statique, régulier, mou, trouble, dense et humide. Il apporte le soutien et la lubrification aux choses.

Ces trois doshas nous environnent, sont en nous et ils sont indissociables.

Grâce à ces doshas, les médecins ayurvédiques, vaidjas et les thérapeute ou éducateurs en santé ayurvédique vont pouvoir déterminer la constitution de chaque personne ainsi que son état du moment par l'observation du pouls et du physique de la personne et en posant des question sur votre physiologie, découvrir s'il y a un déséquilibre et d'où il vient afin d'adapter au mieux le traitement.

Vous pouvez découvrir une consultation ayurvédique en prenant rdv avec un thérapeute ayurvédique dans votre localité. Ce professionnel vous fera un bilan approfondi durant de 1h30 à 2h en passant par les étapes précédemment citées.


0 vue
  • s-facebook
  • Google +

LE GANESHA, 137 rue de Nantes, 35000 RENNES, FRANCE   I      leganesha.rennes@gmail.com