Ce qui faut savoir sur le COVID-19

En tant qu'infirmière, je me dois de me maintenir au courant de la situation sanitaire en France et d'autant plus au sujet de cette pandémie qui alerte la plupart des personnes aujourd'hui. Il est aussi essentiel que je conserve la tête froide en faisant preuve de discernement afin d'éviter des réactions de panique qui provoqueraient des réactions en chaine chez les personnes que je cotoie et dont j'ai la charge sanitaire actuellement.


Après avoir fait de nombreuses enquêtes sur le sujet, me référant aux médecins en rapport direct avec le virus dans les hôpitaux, recueillant les informations sur des sites médicaux sérieux, je vous résume aujourd'hui ce que j'ai trouvé.

Il va de soit que ces informations sont à réactualiser régulièrement, ce que je m'efforcerai de faire en vous envoyant un article.


D'abord, il est intéressant de savoir que le corona virus existe depuis des centaines d'années et passe facilement inaperçu puisque notre système immunitaire est apte à s'en défendre.

Il y a cependant 6 types de virus pathogènes, c'est-à-dire qui peut provoquer des symptômes dont on s'en remet facilement et 2 morbides mais très peu mortels. Ces derniers sont appelés SARSCOV (syndrôme de détresse respiratoire aigüe) et sont transmis par des animaux à l'être humain.

Il y a déjà eu 2 pandémies de ce genre :

- la première en 2003, s'est diffusée dans 80 pays, avait un taux de mortalité de 9,5% pour 8000 personnes atteintes (cas déclarés). Elle a duré 6 ans.

- la deuxième en 2012, s'est diffusée par petits foyers sur tout le moyen-orient pendant 5 ans, avait un taux de mortalité de 33% pour 1700 personnes atteintes.


Aujourd'hui, c'est la 3ème pandémie. En France, nous sommes actuellement à 2,2% de taux de mortalité pour 9134 cas déclarés. Il est à noter que ces cas déclarés sont uniquement ceux qui ont été dépistés. Toutes les personnes présentant les symptômes du COVID-19 ne sont pas obligatoirement atteintes et seules 2,2% de celles qui le sont en mourront, c'est-à-dire très peu. La plupart des personnes touchées ne vont pas présenter de symptômes voire très peu (toux, rhume, petite fièvre), rien de bien inquiétant.

Cependant, il est important de prendre au sérieux le principe de précaution auprès des personnes âgées, celles atteintes de maladies auto-immunes ou dont le système immunitaire est faible ou affaiblie, celles qui sont atteintes de déséquilibre mental ou organique, ou toute personne présentant des problèmes cardiaques ou respiratoires.

Donc le port du masque et le nettoyage des mains sont des gestes à mettre en place impérativement à chaque fois que nous sortons hors du foyer et que nous nous retrouvons en contact avec d'autres personnes.

Vous pouvez également utiliser des gans ou du gel hydroalcoolique. Mais sachez que l'utilisation de ce dernier doit rester très modéré car s'il détruit tous les virus, parasites et bactéries sur nos mains, il le fait aussi aux bactéries qui nous protègent. Donc je vous conseille de l'utiliser avec parsimonie.


Je vous laisse avec cette vidéo explicative d'un médecin du CH d'Arcachon.

N'hésitez pas à me contacter pour toute information.


204 vues
  • s-facebook
  • Google +

Bilans et soins ayurvédiques autour des communes de Langeais et d'Azay-le-rideau.

Ateliers et conférences en ligne

Chantal Delanoë - thérapeute et praticienne en Ayurveda diplômée

Contact : 06 63 04 52 14 

Mail : leganesha.ayurveda@gmail.com