top of page

Comment l'Ayurveda aborde l'état mental et les émotions ?

Dernière mise à jour : 29 juin

Dans l'article de ce blog Halte à la spirale infernale, anxiété et éparpillement, je vous parlais de l'anxiété et comment elle s'exprimait à travers notre constitution. Dans celui-ci, je vous donnais 5 conseils pour éviter de se laisser embarquer par nos émotions. Aujourd'hui, je vais aborder la vision de l'Ayurveda à propos de notre état mental et de nos émotions.



Mais avant de commencer et si ce n'est pas déjà fait, je vous invite à vous abonner à ce blog afin de recevoir dans votre boite mail de nouveaux articles dès leur publication en remplissant le formulaire lié à la page du blog.

--

Tout d'abord, il faut comprendre que pour l'Ayurveda la définition d'une bonne santé est la suivante :

"Un homme en bonne santé jouit d’une physiologie en équilibre, sa digestion et son métabolisme fonctionnent bien, ses tissus et ses fonctions d’élimination sont normaux et son âme, son esprit et ses sens se trouvent dans un état de bonheur intérieur durable."

Cette définition remonte à plus de 2000 ans et est issue de l’un des ouvrages fondamentaux de la médecine ayurvédique, la Sushruta Samhita. L'Ayurvéda repose sur l'harmonie entre l'homme et la nature, la régénération et la détente. Au cours des deux dernières décennies, cette médecine indienne traditionnelle s'est considérablement développée dans les pays occidentaux surtout en lien avec les domaines du bien-être et du tourisme.

Tous ceux qui ont amélioré leur santé durablement et en profondeur vous confirmeront que l'Ayurvéda est bien plus qu'un rituel bien-être tendance. Ils ont tous vécu la même expérience : l'Ayurvéda agit sur le corps et l'esprit, confère un sentiment de légèreté et apporte un regain d'énergie au quotidien et, bien plus encore, pour de nombreuses maladies, l'Ayurvéda amorce le processus de guérison. Cette médecine indienne traditionnelle repose sur un système de diagnostic et de thérapie complet et se réfère à un savoir médical de type empirique.

Il s'agit d'un système de médecine holistique et préventif. Dans le diagnostic, les médecins intègrent tous les domaines de la vie de l'homme : les émotions, la raison, le corps, le comportement, l'environnement familial, la vie sociale et même l'influence des moments de la journée et des saisons. La médecine ayurvédique vise un objectif essentiel : le bien-être du corps, de l'esprit et de l'âme. Son approche est ainsi bien en avance sur celle de la médecine classique.

C'est pour cette raison que, lorsque vous avez une problématique de santé, les professionnels de l'Ayurveda vont aborder des sujets qui, en apparence, n'auraient pas de liens avec ce que vous traversez et vous donneraient des conseils dont le but ne serait pas l'apaisement de la douleur mais la restauration de votre équilibre.


Au niveau psychologique, il en va de même. Si la branche qui aborde l'étude du mental étudie autant la psychologie de l'Être que ses déséquilibre, elle l'ouvre également le monde plus subtil des influences spirtuelles extérieures et de leur création au niveau de notre mental. Il s'agira donc de maîtriser notre mental pour qu'il évite de nous infliger de la souffrance et nous entraîner dans l'affliction, l'inconstance et l'instabilité.

Dans l'article Le Dharma, c'est quoi ?, je vous explique l'influence des 3 gunas Sattva, Rajas et Tamas.

Ce qui est néfaste pour notre psychisme, c'est la tendance des gunas Rajas et Tamas à nous faire souffrir. Au delà de l'idée de se faire du mal, l'ignorance de ce qui est bon pour nous est un facteur qui nous maintient dans cette souffrance.

Dans son livre La clef de la psychologie ayurvédique, Morgan Vasoni explique que "lorsque l'intelligence est endormie (sous l'infuence de Tamas) ou illusionnée (sous l'influence de Rajas), notre faculté de discernement se retrouve affectée. Et quand bien même, la personne connaitrait en théorie ce qui est bon pour elle, il est nécessaire d'avoir la volonté et la capacité de contrôle suffisante pour l'appliquer et transformet ce savoir en actions constantes et régulières."

"La pensée est l'objet du mental. Les associations de pensées, équilibrées, perverses, négatives ou incompatibles sont à l'origine de la bonne santé ou des pathologies mentales et orientent la perception sensorielle dans la même direction." Caraka Samita. 1. Les principes

"Lorsque la personne comprend que le problème se trouve dans son propre appareil psychique, il peut admettre l'idée que s'y trouve également la solution.", continue Morgan plus loin dans son livre que je vous invite vivement de vous procurer tant il est riche et clairement expliqué.


Afin d'avoir une idée plus claire des comportements reliant les différents doshas aux 3 gunas, je vous propose de lire ce tableau. Evidemment il est non-exhaustif et varie selon l'humeur et l'expérience de chacun.


Prakriti

Tamas

Rajas

Sattva

Vata

Confusion, peur, inertie

Anxiété, agitation, hyperactivité

Créativité, spontanéité, adaptabilité

Pitta

Colère, frustration, intolérance

Ambition, impatience, agressivité

Clarté, courage, intelligence

Kapha

Paresse, dépression, attachement

Envie, possessivité, stagnation

Compassion, stabilité, loyauté

Vata-Pitta

Indécision, irritabilité

Impulsivité, surmenage

Dynamisme, perception aiguisée

Vata-Kapha

Léthargie, insécurité

Anxiété avec attachement

Endurance, flexibilité

Pitta-Vata

Nervosité, colère

Agitation, perfectionnisme

Enthousiasme, discipline

Pitta-Kapha

Ressentiment, jalousie

Dominance, possessivité

Compassion, leadership équilibré

Kapha-Vata

Procrastination, inquiétude

Mélancolie, fluctuation émotionnelle

Gentillesse, résilience

Kapha-Pitta

Apathie, agressivité passive

Ambition avec lenteur

Force tranquille, dévouement

Tridosha

Confusion généralisée, léthargie

Volatilité émotionnelle, stress

Harmonie, équilibre général

Afin d'être bien dans ses baskets, l'Ayurveda propose de vous diriger vers Sattva par l'alimentation, un mode de vie adapté à qui vous êtes, en faisant du yoga et de la méditation et surtour en cultivant l'équanimité, la compassion et la bienveillance.

Il y a un an, j'ai interviewé Rachel Guimbault sur la psychologie selon l'Ayurvéda et son approche auprès des personnes qu'elle accompagne. Je vous laisse avec la vidéo.



Comments


bottom of page