top of page

Comment notre système digestif et nos émotions sont-ils reliés ?

Dernière mise à jour : 29 juin

Dans ce dernier article, je vous ai parler de la vision de l'Ayurvéda de notre état mental lié à nos émotions. Dans celui-ci, je vous parle de ce qu'il se passe, toujours du point de vue de l'Ayurvéda, entre notre système digestif et notre état émotionnel.



Notre corps physique est un système complexe qui, d'un point de vue globale, a un fonctionnement commun à chaque être humain, il possède toute fois une manière unique et singulière de vivre et d'évoluer.

Un bébé ne naît pas complétement vierge au niveau de son fonctionnement interne. On peut déjà observer in utéro sa manière de fonctionner et cela est intimement lié à l'état psychique et émotionnel de la mère qui le porte. C'est pour cette raison qu'on observera un développement optimal chez un foetus puis plutard à sa naissance quand sa mère vit une grosssesse heureuse et épanouie.


Pour information, nous sommes la seule espèce sur notre planète à naître prématuré, c'est-à-dire incapable de pouvoir survivre juste après la naissance. Cela résulte du fait qu'au moment où l'espèce humaine s'est mise à marcher sur ses pieds, le foetus avait moins de place pour se développer et de ce fait, le bassin de la femme s'est resserré. Même si cela fait de nombreux millénaires, le petit être humain n'a aujourd'hui ni physiologiquement ni physiquement la maturité pour se lever et marcher ni celle de digérer correctement autre chose que le lait de sa maman qui a les propriétés nutritives essentielles et uniques pour lui. Là encore, de nombreuses études l'ont démontré. Je pense que vous pourrez les trouver sur internet ou dans des bibliothèques si vous le souhaitez.


Aujourd'hui, on sait que le microbiote de la maman, c'est-à-dire tous les micro-organismes présents dans notre système digestif, se transmet à son enfant au moment de sa naissance si elle se fait naturellement (sans césarienne, ni outillage). Ce microbiote ajouté au lait maternel aidera le bébé à se développer.

On sait également que le comportement de l'enfant est intimement relié à celui de sa maman. Etant donné son immaturité, tout reposera sur celle de sa maman ou la fagure d'attachement maternel, pour lui donner tout ce dont il a besoin pour grandir : son lait, son temps, son amour par de la tendresse, des marques d'affections, sa pleine présence jour et nuit et ce jusqu'à ce qu'il puisse graduellement devenir autonome en toute sécurité.

Grâce à ce microbiote et l'amour et la sérénité de sa maman, il pourra rester en bonne santé physique et mental.


Le nerf vague joue un rôle de transmission entre les organes et le cerveau. Il apporte les informations sous forme d'impulsion électrique des uns vers les autres qui permettra au cerveau de répartir des milliers d'actions fonctionnelles afin que la personne vive de manière optimale.

Plusieurs études ont mises en avant ont mis en avant l'existance de millions de neurones tout le long de la paroi digestive qui rend tout ce système autonome. D’une part, il entretient des relations étroites avec le système immunitaire et le microbiote qui peuple notre système digestif. D’autre part, il dialogue en permanence avec notre système nerveux central – autrement dit, avec notre « vrai » cerveau. Dans l’ensemble, leurs échanges sont positifs et participent au fonctionnement harmonieux de notre organisme. Mais parfois ça déraille... Ainsi, une émotion telle que le stress peut être transmise du cerveau au système nerveux entérique et provoquer des maux de ventre, voire une diarrhée. Inversement, de plus en plus de données suggèrent que certaines maladies qui affectent le cerveau, notamment des maladies neurodégénératives comme la maladie de Parkinson, auraient une origine intestinale : elles commenceraient par atteindre le système nerveux entérique, puis seraient transmises au système nerveux central.


Le point de vue de l'Ayurvéda est tout aussi intéressant. Je vous laisse découvrir ce qu'il en est par ce live que j'ai fait en 2022 avec mon collègue Jacques Wahl et que j'ai mis sur ma chaîne YouTube.



Il a été constaté que les exercices de respiration régulait de manière efficace l'équilibre émotionnel de la personne. On parle de pranayama. Ces exercices respiratoires qui allient différents modes et différentes techniques selon que l'on soit le matin ou le soir, permet à la personne de retrouver une meilleure capacité pulmonaire et cardiaque, de réguler son système hormonal et digestif, de détoxifier l'organisme, de stimuler votre système immunitaire en détoxifiant votre organisme, de sortir de la dépression, de plonger dans un état méditatif et de retrouver sérénité et joie de vivre.


Pour vous aider à retrouver et maintenir votre équilibre, je vous propose de participer à l'atelier Retrouver son souffle disponible sur le site à la page Formations en ligne.




Comentarios


bottom of page