• s-facebook
  • Google +

LE GANESHA, 137 rue de Nantes, 35000 RENNES, FRANCE   I      leganesha.rennes@gmail.com

Suivre son rythme, la dinacharya

June 1, 2016

Suivre son rythme, c'est prendre conscience de qui nous sommes, c'est découvrir les mouvements internes de notre corps et les suivre contre notre horloge interne qui guiderait nos pas vers notre essence.

Suivre son rythme, c'est aussi s'accorder à celui de notre belle planète, la Terre et avancer au rythme des saisons, des mois, des jours et des nuits, des heures de la journée.

Notre horloge biologique interne est effectivement calée sur celui de l'endroit où nous sommes et sur la rotation de la Terre autour du soleil. C'est ainsi qu'on nomme le rythme circadien, celui qui donne le tempo entre le jour et la nuit et qui régule notre corps. Tous les êtres vivants sur notre planète y sont soumis.

En observant attentivement la faune et la flore, nous pouvons facilement faire le parallèle avec notre propre activité.

C'est grâce à la lumière du jour que notre organisme s'éveille et se remet en route. En se calant sur ce rythme, les grands sages hindous (les richis), ont mis en place tout un rituel mêlant hygiène et exercices physiques, alimentation et soins du corps à faire quotidiennement pour conserver une vie saine et équilibrée aussi longtemps que possible.

 

 

 

Voici les quelques règles à suivre et à adapter au mieux suivant votre emploi du temps. Bonne lecture et au boulot ! ;-)

 

 

  1. Se lever entre 6 et 8h

De 6 à 8h, nous sommes sous l'influence du dosha Kapha qui est lourd, dense, frais et lent. Comme ce dosha, nous aurons la même tendance. Le réveil doit se faire naturellement, sans avoir recours à un réveil, donc sans effort. Si le réveil est difficile et que nous replongeons dans le sommeil, c'est que la routine journalière n'a pas été appliquée et que nous nous trouvons en décalage avec notre cycle. Il devient donc essentiel de le retrouver pour retrouver notre vitalité.

En nous levant avant 6h, l'influence du dosha Vata, nous permet d'être plus alerte, et gai pour débuter notre journée. Nous aurons moins l'envie de retourner au lit ou d'y rester car si tel est le cas alors, nous nous retrouverions très vite à replonger dans un sommeil lourd et la difficulté pour se lever deviendra assez importante, ce qui risque de nous rendre taciturne, ralenti et bougon...

Profitons donc d'un réveil joyeux et léger pour bien débuter notre journée !

 

 

2. Eliminer

 

Une bonne élimination de nos selles et de l'urine chaque matin au levé est garante d'une bonne santé.

En effet, s'il y a rétention des selles, les toxines (ama) vont commencées à envahir le tube digestif et attaquer la flore et les muqueuses intestinales menant à différents déséquilibres tels que des irritations, des inflammations, des selles dures et sèches, voire collantes, et différents problèmes intestinaux pour commencer pouvant aller jusqu'à un affaiblissement de l'organisme et donc de notre système immunitaire.

 

 

3. Se nettoyer la bouche et le nez

 

Durant la nuit, le foie fait son travail de nettoyage et d'assimilation. Il envoie grâce au sang tous les nutriments et vitamines dans l'organisme et transforme tout ce dont il n'a pas besoin en déchet qui vont être remis en circulation dans l'intestin pour être au final acheminé dans le colon puis éliminé naturellement le matin.

S'il y a trop de déchets, ils sont répartis dans le système digestif depuis la bouche et le nez jusque dans le colon. Voilà pourquoi il est nécessaire de les éliminer "manuellement" le matin avant le petit-déjeuner donc à jeun.

Se brosser les dents, gratter la langue, faire des gargarisme et se laver le nez à l'eau tiède salée, faire un bain de bouche à l'huile de sésame ou de coco deviennent donc évidents pour éviter une accumulation de toxines dans l'estomac les intestins et les organes digestifs tels que le foie, la vésicule biliaire, le pancréas et la rate.

Masser les narine avec de l'huile de sésame permet un nettoyage en profondeur tout en restaurant les muqueuses. Une instillation d'huile essentielle à base de menthe éventuelle aura l'efficacité d'ouvrir les voies nasales permettant une meilleure oxygénation de l'organisme. ATTENTION, à proscrire pour les enfants de moins de 15 ans et les femmes enceintes en raison de la forte concentration en mentol.

 

4. Boire un grand verre d'eau tiède

 

Toujours dans l'optique de nettoyer les intestins, boire un grand verre d'eau tiède avant le petit-déjeuner permettra aussi une mise en route du feu digestif et donc de la faim et du péristaltisme intestinal en douceur notamment pour les personnes Vata et Kapha ainsi que les personnes malades.

 

5. Se laver le visage, les conduits auditifs et les orifices du corps ou prendre une douche ou un bain permet de maintenir une bonne hygiène. Cela pourra se faire le matin ou le soir en fonction de votre préférence, de votre emploi du temps et votre profil doshique. Il va de soi qu'un sportif de haut niveau ou un bucheron n'aura pas la même fréquence qu'une personne ayant une activité sédentaire, de même avec une personne Pitta qui aura plus tendance à transpirer abondamment et avec une forte odeur qu'une personne Vata ou Kapha.

 

6. Se faire un auto-massage chaque jour et se faire masser une fois toutes les 3 semaines pour les personnes Vata ou tous les mois pour les personnes Pitta et Kapha avec une huile tridoshique ou de votre constitution. ATTENTION, ne pas vous faire masser ou vous masser si vous avez de la fièvre.

 

7. Se couper les ongles une fois par semaine et la barbe ou la moustache une fois tous les 5 jours si possible. Plus augmenterait la repousse et altèrerait la pilosité et les ongles ainsi que les tissus adjacents (peau et pulpe).

 

8. Faire des exercices physiques

Le yoga, la marche, le Qi Gong ou Thai Chi, le jogging, le vélo, bref tout sport qui permet de tenir un rythme cardiaque soutenu et d'assouplir le corps sera à pratiquer en début de matinée de 30 min à 1h30 par jour selon votre profil doshique et votre capacité à l'effort. A éviter pendant une période de fièvre. A modéré en période de convalescence et en fin de grossesse. 

 

9. Les repas doivent être pris à heure fixe

Entre 7et 8h le matin, 12 et 13h le midi et 18 et 19h le soir. 

Le petit-déjeuner n'est pas une obligation si la faim n'est pas présente et si la personne est de constitution Kapha. En effet, si vous n'avez pas faim c'est que votre organisme n'a pas encore terminé de digérer ce que vous avez mangé la veille. Autant éviter de le surcharger et d'augmenter les aliments mal digérés.

Le repas de midi doit se faire quand le soleil est au zénith puisqu'à ce moment-là, il y a de fortes chances pour que la faim se fasse réellement sentir. Effectivement, c'est le moment où votre feu digestif est lui aussi au zénith donc votre organisme est prêt à bien assimiler et digérer ce que vous allez lui donner.

Le dîner doit se faire tôt pour plusieurs raison, la première étant celle de donner un laps de temps idéal à votre foie de faire son travail de répartition des nutriments dans votre corps et son travail de nettoyage correctement et la deuxième étant celle de permettre à votre corps de se reposer puisque le travail de digestion nécessite du temps et beaucoup d'énergie. Le moment de la nuit pour dormir sera donc idéal pour qu'il s'opère naturellement.

Manger après 19h augmente les risques de surcharge pondérale, de baisse d'énergie et de sommeil difficile.

 

10. Faire des activités stimulantes le matin, inspirantes l'après-midi et calmes et reposantes le soir

Le matin étant soumis à l'influence de Kapha qui est lent et lourd, faire des activités stimulantes reboostera Kapha qui vous permettra de commencer la journée bon pied bon oeil jusqu'à 10h puis Pitta prendra le relais

 

pour mettre de la structure et de la vivacité dans vos actions jusqu'à 14h.

L'après-midi, faire des activités inspirantes stimulera le côté éveillant de Vata qui sera à son zénith vers 16h.

Ensuite, faire des activités calmes et reposantes en soirée jusqu'à 22h : se masser le corps ou en partie, les pieds, le ventre, le visage, méditer favorise l'endormissement à l'opposé de la télévision, internet ou la lecture qui stimule l'activité cérébrale.

 

 

Cette routine journalière est préconisée pour tout le monde, petit ou grand, malade ou non.

L'idéal est de la suivre le plus possible. Allez-y tranquillement, pas à pas, aménager votre temps pour qu'elle puisse faire partie de votre quotidien.

 

 

Please reload

Featured Posts

Sur le chemin: Pourquoi l'Ayurveda?

May 14, 2019

1/10
Please reload

Recent Posts

September 4, 2017

Please reload

Search By Tags