top of page

L'alimentation saine selon l'ayurveda

Dans le monde dans lequel nous vivons aujourd'hui, il est assez difficile de savoir si nous mangeons sainement. Pourquoi ?

Tout d'abord parce que de nombreuses familles d'aliments sont génétiquement transformées même dans le bio, ce qui dénature ce que nous mangeons et par ricochet notre organisme également, ensuite, la monoculture intensive depuis les années 1960 ont appauvri les sols et donc nous nous retrouvons aujourd'hui avec des aliments faibles en nutriments essentiels pour conserver une pleine santé longtemps. Je ne parlerai pas non plus de tous ces pesticides et engrais chimiques, du fait de labourer les sols et de les laisser à nus et encore moins du turn over des cultures qui ne sont pas suivis et qui ont un impact sur la richesse naturelle des aliments cultivés et donc sur ce que nous ingérons.

Alors commet faire, aujourd'hui, pour s'alimenter sainement ?


C'est ce que je vais tenter dans ce nouvel article de renseigner en alliant mes connaissances physiologiques d'ancienne infirmière et ayurvédiques de thérapeute.


Cet article n'est pas là pour pointer du doigt la société dans laquelle nous vivons mais vise plutôt à vous orienter, amis lecteurs, vers des solutions, voire de nouvelles habitudes à prendre afin que chacun se dirige vers ce qui lui semble juste et, si le coeur vous en dit, de vous ouvrir la porte vers de nouveaux horizons.


Avant de commencer, je souhaite poser les bases sur le concept de bonne santé selon l'ayurveda versus la médecine traditionnelle occidentale.


Chez nous, la bonne santé se traduit par l'absence de maladies et par conséquent le bon fonctionnement du corps. En gros, tant qu'il n'y a pas de problèmes, tout va bien et on continue à vivre comme nous l'avons toujours fait. Ce n'est que lorsqu'un signe apparaît que nous allons consulter un médecin pour qu'il nous donne un traitement pour faire disparaître ce signe. On ne se pose pas la question de ce qui en est la cause et donc on ne va pas changer nos habitudes même si ce serait souhaitable.

Par exemple, manger et boire chaud en hiver ou encore éviter de rester en plein soleil l'été sont des comportements qui tombent sous le sens. Et pourtant, bon nombre d'entre nous ne les suivent pas et se retrouvent avec des maladies qui atteignent la sphère ORL ou digestive en hiver et de peau ou de déshydratation en été.


Alors que l'Ayurveda, science multimillénaire issue de la sagesse yogique, prône la connaissance de soi comme faisant partie de l'Univers, nous nous retrouvons aujourd'hui couper de cet Univers et à satisfaire nos plaisirs immédiats de manière souvent compulsive comme si notre vie en dépendait...


Selon l'Ayurveda, le concept de pleine santé est différent. La connaissance de son fonctionnement au diapason avec notre environnement et, de manière plus vaste l'endroit sur notre planète où nous vivons, est essentiel car cela nous permet de poser des actions en conséquences. Notre alimentation est un élément essentiel pour satisfaire nos besoins vitaux et donc manger ce que nous apporte la nature suivant les saisons et de là où nous nous trouvons et de qui nous sommes est pertinent et congruent.


Ce que j'ai appris de l'Ayurveda, c'est que la vie est cyclique, comme le cycle de la Terre autour du Soleil, du Soleil dans notre galaxie et des électrons autour des neutrons au niveau atomique. Il n'y a pas de bien ou de mal. Il y a ce qui est et ce que nous en faisons.

L'Ayurvéda nous donne la marche à suivre pour nous adapter à ce cycle afin de vivre dans la joie et la sérénité quelque soit l'expérience que nous traversons, parce que, que nous le voulions ou non, nous allons traverser des expériences. Et c'est la façon dont nous les expérimenterons à travers notre corps qui nous permettra d'évaluer ce qui est juste, utile et vrai pour nous-même.


Donc manger sainement selon l'ayurveda n'équivaut pas à manger une quantité famille d'aliments (protéines animales, produits laitiers, légumes, céréales, légumineuses, fruits, etc) selon une norme généralisée mais plutôt selon qui nous sommes. Voilà pourquoi il est aussi important de se connaître. Chacun est unique, que se soit au niveau morphologique, du fonctionnement psychique et neuronal, organique aussi et donc métabolique forcément. Il devient tout à fait logique que ce qui convient à une personne ne convienne pas à sa voisine ou un membre de sa famille.


Il y a quelques mois, j'ai créé ce PDF interactif que vous pouvez consulter en cliquant sur l'image ci-dessous. Vous y trouverez des informations intéressantes pour apprendre comment cuisiner selon l'ayurveda.




Si vous souhaitez allez plus loin dans la connaissance de vous-même et connaître l'alimentation qui vous est adaptée, je vous propose de vous accompagner grâce à mes consultations en ligne ou au cabinet. Je vous invite à cliquez sur ce bouton pour prendre RDV dès maintenant.




147 vues0 commentaire

Comments


bottom of page