top of page

Les 5 causes des maladies hivernales

Comme vous l'avez vu dans mon dernier post sur les 5 erreurs à éviter en hiver, il y a pas mal de choses sensées à mettre en place pour rester en bonne santé en hiver.

Aujourd'hui, je vous propose de voir quelles sont les 5 causes qui entraine les maux hivernaux.


Comme vous le sentez, l'hiver est une saison froide ou l'alternance d'humidité et de sécheresse est assez irrégulière et où les intempéries et le vent alternent aléatoirement avec des journées calmes et rayonnantes.

De part son côté lent, froid et humide récurrent et ses journées raccourcies, nous avons tendance à rester au chaud et à avoir un métabolisme ralenti comparé à l'été où il est plutôt ardent.

Il devient donc que s'exposer à ses qualités de lenteur, de douceur, de froideur et d'irrégularité et d'humidité présente autour de nous, les augmentera chez nous.

L'hiver est en grande partie dirigé par le dosha Kapha, bien que la présence du dosha Vata s'exprime notamment par son côté irrégulier et la présence du froid et du vent.

Durant cette saison, comme écrit plus haut, notre métabolisme est ralenti. Voyez-le comme notre chaudière interne. Si vous lui donner ce qui lui convient quotidiennement, elle pourra ronronner et vous chauffer sans problème et de manière régulière. Si vous lui donner un combustible qui va l'encrasser, alors elle risque non seulement de ne plus fonctionner correctement mais aussi de s'encrasser et à la longue de tomber en panne.


Voici les 5 causes principales de nos maux hivernaux (grippe, Covid, maladies respiratoires et ORL, gastroentérites, etc)


  1. Une alimentation trop riche et excessive. Du fait de notre habitude à manger au-delà de note capacité digestive et des aliments riches en protéines et graisses animales, en sucres, en produits industriels et transformés, pauvre en fruits et légumes frais, locaux et de saison, en céréales et légumineuses complètes, notre métabolisme a tendance à s'encrasser et entrainer tout un tas de déséquilibres digestifs pour commencer.

  2. La sédentarité. Comme il fait froid et humide, nous avons tendance à rester au chaud et à éviter de sortir dehors. Cela entraîne notamment à une tendance à grossir et à la paresse.

  3. Une mauvaise oxygénation du cerveau. Comme nous ne sortons pas ou peu, nous ne pouvons pas nous oxygéner correctement ce qui va entrainer des troubles divers comme une tendance à l'inertie, à un comportement taciturne, à des troubles relationnels et du sommeil, à éviter l'effort et à rester accrocher à la facilité, par exemple mais aussi une sensibilité accrue aux virus et aux bactéries.

  4. L'exposition répétée au froid et à l'humidité. Lorsque notre métabolisme est ralenti et qu'il ne peut plus chauffer correctement notre organisme, nous sommes plus sensibles aux variations climatiques et donc aux refroidissements. Cette exposition au froid si elle est répétée va favoriser une sensibilité plus importante aux virus et aux bactéries.

  5. Un sommeil perturbé. Quand notre métabolisme ne fonctionne plus correctement et que tous ou partie des facteurs sont réunis, il devient logique que cela perturbe aussi notre sommeil. S'il est perturbé, nous devenons plus sensibles à toutes formes de stress aussi minimes soient-elles et notre système immunitaire baisse.

Pour connaître quelle alimentation et mode de vie, incluant les activités professionnelles et physiques, vous seraient plus adaptées, je vous propose de prendre RDV pour une consultation ayurvédique en cabinet ou en ligne selon la région ou le pays où vous vous trouvez.

Grâce à cette séance, vous allez pouvoir retrouver votre équilibre, une belle énergie, une pleine santé, un sommeil réparateur et une vie plus épanouie.

Vous repartiez avec des conseils assez simples et faciles à appliquer selon votre profil ayurvédique et vos besoins du moment.

Prenez RDV dès maintenant en cliquant sur l'un des boutons ci-dessous.




Comentários


bottom of page